BAFA, entre les barrages, priorité à l’éducation !

Un stage BAFA c’est plus de citoyenneté et de responsabilité

Parce que notre parti pris est « accueillir la jeunesse » et l’éducation une priorité, nous avons tenu toutes les activités possibles pendant le mouvement social. Ainsi près de 40 stagiaires ont vécu un BAFA 3 (session de perfectionnement, après le stage pratique), du 30 mars au 4 avril, à Kani Keli

Les trois formateurs, Mazena, Bouch et Miki ont préparé la formation en se retrouvant plusieurs fois dans un premier temps à Chiconi ensuite à Iloni. Les stagiaires se sont déplacés pour faire leur inscription. Ils ont été accueillis par les formateurs et les secrétaires. Les inscriptions se sont donc bien déroulées. De marches à pied en barrages, chacun y a mis du sien. Le transport des matériels a, lui aussi, été compliqué avec les différents obstacles sur la route. Mais l’équipe a tout fait pour que le matériel et la documentation nécessaire arrivent sur le lieu de la formation.

Les stagiaires venant de trois différentes communes (Mamoudzou, Dembéni, Chiconi). C’est un choix volontaire de constituer des groupes mixtes venant de différents villages, dans ces moments de tension, tout en faisant le nécessaire pour les accueillir en toute sécurité.

Les arrivées se sont faites de manière échelonnée de 6 heures à 10 heures. Beaucoup d’entre eux ont été accueillis devant les barrages par les formateurs (par mesure de sécurité).

Bafa3 Bafa1Les projets collectifs des stagiaires leur ont permis de mieux se connaître et tisser des liens. C’est aussi un temps d’exploration du milieu environnemental pour découvrir les possibilités qu’elles offrent en termes d’activités faisables avec les jeunes. En amont, durant les sorties et après : réalisation des cartes et des maquettes du milieu, des jeux de piste, création des chants sur la protection de l’environnement… Toutes ces activités ont enrichi le projet de restitution finale du groupe et ont nourri les apprentissages.

bafa2Les temps collectifs, autour de la vie quotidienne, permettent de réguler les difficultés rencontrées et de valoriser les bons fonctionnements au sein de notre groupe. C’est aussi là que se construit l’auto organisation.

Le travail en petit groupe est un espace de réflexion et d’échange qui donne au « petit parleur » la possibilité de prendre des initiatives et contribuer dans les recherches. Chacun est obligé d’écouter et de se positionner

Bafa3 Bafa4Pour que les stagiaires mettent du sens à leurs pratiques, il leur est proposé un temps de retour et d’analyse après chaque activité. Un temps « d’autocritique » pour les meneurs puis les autres stagiaires réagissent. Les formateurs complètent en poussant les réflexions plus loin en mettant l’accent un point particulier, en soulignant les aspects ludiques, de sécurité et l’adaptation en fonction du public.

Pour les analyses , les stagiaires doivent observer et prendre en compte ces différents points :

Organisation matérielle ; choix de lieu ; la sécurité affective et physique ; les publics ; rôle de l’animateur ; l’intérêt de l’activité pour les enfants et la prise en compte de leurs points de vue.

Bafa 5Lors du bilan, la majeure partie des stagiaires ont trouvé que ce stage leur a beaucoup apporté surtout en termes de travail d’équipe et d’organisation de le vie collective.

Cependant des stagiaires restent beaucoup demandeurs par rapport aux activités car ils manquent de pratiques et d’outils.

 

Les stagiaires ne venaient pas de la même commune d’une part et d’autre part certains sont originaires des autres îles des Comores. Cette diversité a permis des échanges linguistiques et culturels riches à travers les échanges, des jeux et des contes au cours de la formation.

Les discussions sur le contexte actuel de l’île ont permis de soulever des questionnements et des prises de positions quant au rôle éducatif de l’animateur.

C’est sur cette base d’expériences diverses que sont abordées des notions de valeurs éducatives comme le respect, la non violence, le vivre ensemble… afin de valoriser la place de chacun au sein du groupe.

Bafa 6Le stage Bafa est un lieu d’expérimentation de la citoyenneté active qui lie la vie collective, la responsabilité, le dialogue, l’écoute et la pratique d’activités ludiques. La portée éducative est de grande qualité avec l’acquisition de règles et d’obligations concernant la protection des mineurs et l’intérêt général.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *